Point de vue de Patricia Froissart | Fédération Française de Tennis

Le paratennis

Point de vue

Patricia Froissart, vice-présidente de la FFT chargée de la compétition nationale tennis, paratennis, padel, beach tennis et courte paume

 

« Une organisation harmonieuse »

 

Patricia Froissart s’est félicitée de cette intégration. « Nous avons mis un point d’honneur à accentuer la pratique du tennis-fauteuil dans nos clubs. C’est une leçon de vie que nous recevons en voyant les handis évoluer sur nos courts, confie-t-elle. Ce sont des exemples pour nos jeunes. Ils sont sur un fauteuil, mais ils jouent au tennis, donc c’est naturel qu’ils nous rejoignent. »

Concrètement, comment le tennis-fauteuil va-t-il être intégré au giron fédéral ? « Nous allons mettre en place une vraie filière de détection des jeunes et de formation des enseignants, pour accompagner cette politique afin de toujours viser l’excellence, répond Patricia Froissart. Une cartographie des clubs est également prévue. »

Et de conclure : « Cette décision historique va nous demander de décliner le paratennis dans tous les champs d’action de la FFT : classement, arbitrage, formation des enseignants, communication… Nous allons mettre tout ça en musique pour obtenir une organisation harmonieuse. »

Propos recueillis par E. B.