Rolex Paris Masters : le président du TC Fressenneville invité | Fédération Française de Tennis

07/11/2017

Rolex Paris Masters : le président du TC Fressenneville invité

Clubs

Invité par la FFT, Pierre Delignières a assisté aux finales du Rolex Paris Masters 2017.

Dimanche 5 novembre 2017 est une journée que Pierre Delignières n’est pas près d’oublier. Président du TC Fressenneville (Hauts de France) depuis 23 ans, Pierre Delignières avait été tiré au sort parmi tous les présidents de club badgés argent (entre 8 et 18 ans de présidence) et or (19 ans et plus) et gagné une journée à l’AccorHotels Arena pour assister aux finales du Rolex Paris Masters 2017.
 
Une invitation pour le remercier de son investissement au sein de son club qu’il a partagée avec sa petite-fille Fanny, elle aussi passionnée de tennis et secrétaire du club depuis une dizaine d’années. "J’ai reçu un coup de téléphone de la FFT mardi midi pour m’annoncer que j’avais gagné une journée à l’AccorHotels Arena pour assister à la finale du Rolex Paris Masters, nous racontait Pierre Delignières dans les coulisses du tournoi dimanche. Au début j’ai pensé que c’était une blague… Mais non, on est bien là !"
 
Tout à sa joie de découvrir les coulisses d’un événement auquel il avait déjà assisté à de nombreuses reprises "mais toujours depuis les tribunes du haut", ce passionné de sport qui avait commencé par 25 ans de foot et 10 ans de vélo avant de se tourner vers le tennis quand sa fille (maintenant enseignante au sein du club) a commencé à jouer, a savouré chaque instant d’une journée magique. Après avoir pu assister à l’entraînement de Filip Krajinovic, Pierre et Fanny Delignières ont profité d’un déjeuner dans l’espace VIP avant de rejoindre leur place en tribune pour assister aux finales du double et du simple du Rolex Paris Masters 2017. "On a été très bien accueillis. On pensait que les gros clubs étaient invités mais pas forcément les petits clubs comme nous. C’est bien, on va faire un petit mot au Président de la FFT pour le remercier, déclarait Pierre Delignières avant de reprendre la route vers Fressenneville, son club de 85 licenciés et ses obligations de président. "Quand l’ancien président a arrêté, je me suis dit que je ne pouvais pas laisser tomber le club alors à ce moment-là j’ai dit 'je le prends pour un an'… Et ça fait 23 ans ! L’ambiance est très bonne et familiale au sein du club.Ce n’est pas que je ne veux pas passer la main mais il faut trouver quelqu’un qui veuille me remplacer... "